Bienvenue dans l’ère du « multi » avec Dazzl

          Ces dernières années, on assiste à une véritable révolution technologique portée par des innovations, en particulier dans le domaine de la connectivité, permettant aux gens de se connecter partout, plus vite et à moindre coût. La révolution du numérique est en marche !

nature-laptop-outside-macbook

Crédit image : stokpic, pexels

Illustration de ce phénomène : alors que le réseau 4G se démocratise et est encore en cours de déploiement pour couvrir un territoire toujours plus vaste, on parle déjà de l’arrivée de la 5G, disponible pour le grand public d’ici 2019, qui multiplierait par 1000 la performance des réseaux !

« La 5G doit voir le jour fin 2019 et promet de multiplier par 1.000 la performance des réseaux » [i]

Ces progrès technologiques entraînent fatalement (et se font aussi en réponse à) de nouveaux modes de consommation de l’information. Et tel un cercle vertueux, le marché des nouvelles technologies de l’information et de la communication s’adapte à ces nouveaux modes de consommation, à ces nouveaux besoins en innovant, en obligeant les médias à revoir leur stratégie de diffusion. C’est ainsi que l’on est entré de plein pied dans l’ère du « multi » …

Une consommation multi-écrans et multicanaux

D’abord, la première et principale évolution dans la façon du public de consommer l’actualité, c’est une diversification des supports utilisés. Ainsi, le temps où la télévision constituait l’écran principal (voire unique) des ménages pour s’informer et se divertir est bel et bien révolu. Car Internet est passé par là. Désormais, les chaînes TV l’ont compris et multiplient les services de diffusion de leurs programmes en « live » sur leur site web, voire même sur les réseaux sociaux, allant parfois jusqu’à créer une application mobile pour permettre aux utilisateurs de suivre leurs programmes favoris sur tablettes et smartphones.

« Plus de la moitié du trafic internet mondial s’effectue désormais à partir de téléphones mobiles » [ii]

D’ailleurs, la consommation de vidéos sur mobile est en plein essor. Selon un rapport de We Are Social et Hootsuite paru en janvier 2017, plus de la moitié du trafic internet mondial s’effectue désormais à partir de téléphones mobiles. On comprend alors la nécessité pour les médias les plus anciens d’adapter leur offre à ce nouveau mode de consommation « multi-device » (sur plusieurs appareils). Ainsi, certaines chaînes proposent aux spectateurs de voir ou revoir leurs programmes en différé sur internet via un service de « catch-up  TV » (ou diffusion en « replay »). Certains vont même jusqu’à proposer leur propre plateforme de vidéo à la demande (ou « VOD »).

Dazzl est une solution qui s’adapte à cette diversification des supports (télévision, ordinateur, tablette smartphone) en permettant une diffusion multicanaux et en simultané sur le web, les réseaux sociaux et en broadcast.

Mais si la révolution numérique que nous vivons a changé les modes de consommation, elle a aussi logiquement, changé les modes de diffusion. C’est ainsi qu’à une consommation de l’actualité multi-supports, les diffuseurs répondent de plus en plus en offrant une diffusion en multi-écrans.

Une diffusion multi-caméras

television-1553822_1920

Crédit image : paulbr75, pixabay

Il s’agit ici d’un véritable changement de posture, d’une révolution de l’édition du contenu vidéo. En effet, et c’est particulièrement vrai pour la couverture d’évènements sportifs et culturels, les spectateurs veulent toujours plus de contenu exclusif, des coulisses, des interviews, des prises de vues multiples. En bref, le spectateur aspire à jouer un rôle de plus en plus grand dans la diffusion de contenu.

Dès lors, les médias répondent à ce changement de paradigme pour son public en lui proposant par exemple de choisir lui-même son angle de vue pour suivre un évènement parmi une multitude de caméras disponibles.  On retrouve ce dispositif multi-caméras chez les diffuseurs des matchs de football en particulier. Cela donne aux diffuseurs la possibilité de développer une relation nouvelle avec leur audience en leur laissant une certaine marge de manœuvre sur l’édition du contenu, leur permettant de personnaliser leur propre rapport à l’évènement.

man-535872_1920

Crédit image : Greyerbaby, pixabay

Dazzl propose ce service d’affichage « multicam », la possibilité d’agréger en temps réel et sur un même écran une mosaïque de plusieurs contenus vidéo diffusés en direct depuis des smartphones. Avec une grande ergonomie, les utilisateurs ont alors la possibilité de devenir (à minima, certes) éditorialistes. Mais en plus de prendre part à l’éditorialisation, avec Dazzl, ceux-ci peuvent prendre part jusqu’à la diffusion en devenant « Dazzler », c’est-à-dire en filmant du contenu avec leur smartphone. Que demande le peuple ?

 

Une connexion multiplex

Enfin, la coordination d’images et sons provenant de plusieurs sources ne serait possible sans une connexion multiplex. Au-delà de constituer une simple nécessité technique afin d’assurer une diffusion multi-caméras, cette connexion favorise également l’interaction entre différents journalistes mais aussi entre différents témoins d’un évènement. Ce dispositif répond aux exigences d’interactivité, de réactivité et de diversité des contenus. Sorte d’omniscience journalistique, il permet d’être présent partout à la fois. L’espace-temps se réduit à la dimension d’un écran. Aussi, cette connexion en multiplex donne la possibilité aux médias de garder un contrôle sur l’éditorialisation du contenu en proposant à leur audience, si celle-ci ne souhaite pas prendre la main en éditorialisant par elle-même sur internet ou si le diffuseur n’a pas mis à disposition de son public un système de choix d’angles de vue sur le net, de faire valoir leur savoir-faire de réalisation pour couvrir un évènement.

« Sorte d’omniscience journalistique, le multiplex permet d’être partout à la fois, réduisant l’espace-temps à la dimension d’un écran. »

Dazzl permet une connexion multiplex en direct entre la régie et les journalistes diffuseurs de contenus sur le terrain, favorisant ainsi l’interactivité et le dynamisme dans la réalisation de la couverture d’un évènement pour le suivre au plus près et ne rien rater de celui-ci. On peut ainsi passer d’un angle de vue à l’autre avec une grande ergonomie et tout en ayant un contrôle sur la réalisation.


Vous l’aurez compris, l’avènement du monde du numérique est aussi celui d’une nouvelle ère dans la sphère médiatique : celle du « multi ». Des modes de consommation de l’actualité multi-écrans (TV, PC, tablettes et smartphones), multicanaux (broadcast, web, réseaux sociaux), auxquels ont répondu les médias par des diffusions multi-caméras (plusieurs angles de vue pour couvrir un évènement) et en multiplex (dialogue interactif entre des journalistes dépêchés sur le terrain et une régie en plateau qui gère la réalisation et coordonne les intervenants). La technologie Dazzl s’inscrit pleinement dans ce nouveau paradigme médias et offre ainsi à tous types de diffuseurs (médias, marques, agences évènementielles, porteurs de projets) un support de diffusion flexible, ergonomique et innovant qui est pleinement adapté aux nouveaux modes de consommation de l’actualité.


Sources :
Chiffres :
[i] “La 5G va bouleverser l’économie”, Nicolas Richaud, 27/02/2017, LesEchos.fr
[ii] « Digital, Social, Mobile : les chiffres de 2017 », Nathan Blaison, 27/01/2017, We Are Social
Texte :
« Le multicam TV de demain – Le spectateur devient éditorialiste et comment les diffuseurs historiques peuvent s’adapter », Cyril Zajac, 28/08/14, JDN